multiplication 2


pourquoi multiplier vos plantes carnivores ?

La multiplication permet l’échange de plante avec d’autres passionnées, mais permet aussi d’aider certain de vos amis qui ont commencé une collection en leur fournissant des espèces rares que vous possédez, mais surtout avoir plusieurs pieds d’une même espèce permet de ne pas perdre une espèce de votre collection, car ils arrivent régulièrement de perdre une plante et avoir un pied que vous avez créé permet de ne pas avoir à racheter une espèce, de plus cela permet aussi de faire des tests pour améliorer vos équipements.

le semis

Possible avec toutes les espèces de plantes carnivores, mais très difficiles avec certaines espèces le semis est bien pour: drosera, dionaea, sarracenia, Darlingtonia, byblis, drosophyllum, utricularia.

Ils arrivent les plantes carnivores se ressèment toutes seules.

Pour beaucoup d’espèces, il faut procéder à une fécondation artificielle (dans la nature les insectes assurent la fécondation, mais en culture l’insecte pollinisateur est souvent absent) pour cela :

1.Prélevez du pollen sur les étamines d’une première plante.

2.Déposer le pollen sur les stigmates d’une autre plante.

3.Répéter cette opération tous les jours pendant la floraison pour obtenir un nombre maximal de graines.

Laisser la hampe florale mûrir, quand elle commencera à noircir elle sera arrivée à maturité (souvent en automne) alors coupez la hampe florale et stocker là dans une enveloppe, quand la hampe florale est bien sèche mettez l’enveloppe dans une boite hermétique et déposez la boite hermétique dans le bac à légumes du frigo pour 2 à 3 semaines.

Puis enfin viens le moment du semis, il faut semer dans un mélange de 70 % tourbe et 30 % sable.

Pour les petites graines, déposez-les sur le substrat sans les recouvrir, les grosses graines doivent être enterrées à 0,5 mm.

ATTENTION : il existe des cas particuliers, pour les sarracenia et dionée il est profitable de les semer à l’automne pour une germination tôt au printemps.

nepenthes : Ils possèdent des pieds mâles et des pieds femelles il faut donc posséder un pied de chaque sexe pour avoir des graines

Drosophyllum : Sa germination est très longue (3 à 4 ans), heureusement on peut accélérer la germination en incisant chaque graine avant le semis.

Byblis : Aussi a germination très longue,pour accélérer la germination il faut arroser les graines pendant trois jours avec de l’eau bouillante.

Sarraceniacée ( sarracenia ,darlingtonia ,héliamphora) : Encore des espèces a longue germination, faite tremper les graines pendant trois jours dans de l’eau tiède.

la division

Elle se pratique avec des pieds âgés pour : aldrovanda, brocchinia, catopsis, cephalotus, Darlingtonia, dionée, heliamphora, pinguicula, sarracenia, utricularia

La technique est la même que les plantes classiques.

bouture de feuilles

Pour : cephalotus, dionée, drosera, genlisea, pinguicula

Remarque : une feuille peut donner plusieurs plantes, mais il vaut mieux compter sure une plante par feuille.

1. Prélevez des feuilles sur une plante en bonne santé.

2.Laissez les cicatriser pendant 10 minutes.

3.Saupoudrez la base d’hormone de bouturages.

4.Plaquez la base sur le substrat et maintenez la plaque sur le substrat avec un trombone dépliée.

Au bout d’un mois une petite pousse de plante carnivore devrait apparaître, boutures a fairent du printemps a la miété.

cas particulier:

Pinguicula utiliser les feuilles de la rosette d’hiver que vous prendrez au printemps au début de la reprise.

Cephalotus : laisser la feuille dans de la sphaigne vivante a mi-ombre jusqu’à ce que la racine apparaisse puis rempoter les dans le substrat classique pour cephalotus.

Drosera : les feuilles peuvent se bouturer en les laissant simplement flotter sur de l’eau, ont obtiens plus de plantes, mais elle pousse moins vite que sur une bouture terrestre.

boutures de racines

Pour: d.binata,d. capensis,d. regia,cephalotus.

À faire au moment du rempotage, idéalement à la mi-mai.

1.Prélevez des tronçons de 3à10 cm de racines noires.

2.Posez-les sur un lit de tourbe humide (vous pouvez les recouvrir d’une fine couche de tourbe, mais ce n’est pas obligatoire)

Au bout de 2 à semaines (à 20 degrés) vous verrez apparaître les premières plantules.

bouture de tiges

Pour :népenthès,byblis gigantea.

Prélevez la bouture au printemps.

1.Coupez l’extrémité d’une tige comportant au moins 3 feuilles, la coupe doit d’effectuer juste sous la feuille de base, supprimez la feuille de base et coupez les autres feuilles à la moitié du limbe.

2.Enduisez la base d’hormone de bouturage.

3.Plantez la bouture dans un substrat 50 % tourbes 50 % sables.

Remarque : il faut une température minimum de 25 degrés et un fort taux d’humidité.

bouture de rhizomes

Pour : sarracenia,heliamphora,darlingtonia

Au printemps sur un sujet vigoureux, coupez la pousse de tête située à l’extrémité du rhizome et divisez le reste du rhizome en tronçons de 3 à 5 cm, couchez les tronçons en surfaces du substrat et recouvrez les 1 cm de tourbe ou de sphaigne.

Remarque : les boutures de rhizomes doivent se faire à plus de 10 degrés.

le marcotage

Pour: népenthès

1.Avec un outil bien tranchant, découpez et décollez un anneau de 2 à 3 cm d’écorce.

2.Vaporisez la plaie d’eau non calcaire et saupoudrez-la d’hormones de bouturage.

3.Remplissez un manchon de plastique de sphaigne bien humide.

4.Placez le manchon et la sphaigne autour de la plaie et ligaturez-le au-dessus et au-dessous de la plaie (choisissez de préférence un plastique transparent pour pouvoir surveiller l’apparition des racines).

5.Quand le nombre de racines est suffisant, retirez le manchon de plastique (mais pas la sphaigne) et coupez la tige pour la repiquer.

gemmes ou hibernacle

Pour:drosera pygmée,pinguicula possédant des hibernacle

Pour les droseras pygmées : Ces espèces transforment leurs feuilles en petites écailles lors de leurs périodes de repos, ces petites écailles appelées gemmes sont un moyen très pratique de reproduire vos droseras pygmées, il vous suffit de les décrocher avec une pince à épiler, puis de les repiquer, chaque gemme vous donnera une nouvelle plante.

Les hibernacles permettent de reproduire vos pinguiculas, à savoir que seules certaines espèces de pinguiculas créent des hibernacles, au moment de leur période de repos ces espèces se transforment en gros bourgeons, chaque plante crée plusieurs hibernacles, une grosse à ne pas toucher et des petites dites basales, car elle se trouve à la base de l’hibernacle principal, prenez ces gemmes basales et repiquez-les, chaque hibernacle vous donnera une nouvelle plante.


votre commentaire est le bienvenue ;-)

2 commentaires sur “multiplication