dionée (dionaea muscipula ) fiche de culture 2


dionée

attrape-mouche de Vénus, dionée

La dionée est certainement la plus connue des plantes carnivores,elle est la plante carnivore la plus représentative des plantes carnivores et les enfants l’adorent,elle est si extraordinaire que Carl von Linné la nommée « miraculum naturae » (miracle de la nature).Darwin la décrivait ainsi « c’est l’une des plantes les plus merveilleuses au monde ! ». De plus elle est facile de culture,en tout cas en Europe, car en Amérique elle est une plante très difficile en effet en Amérique elle est aussi difficile à obtenir qu’un aquarium tropical et Charles Darwin lui-même n’a jamais réussi à la cultiver. D’ailleurs ce fut la première plante carnivore à être reconnue comme tel.

descriptions

feuilles

Les feuilles de la dionée sont disposées en rosette basale de 10 à 15 cm de diamètre. Chaque feuille possède 3 parties, le piège composé de 2 lobes qui forment une mâchoire, le limbe large qui relie le piège à la rosette et un pétiole reliant le piège au limbe.Les feuilles printanières ont un limbe très fin et sont presque verticales, alors que les feuilles du reste de l’année ont un limbe plus large et restent plaquées aux sols.

base des feuilles

La partie de la feuille reliée à la rosette est blanche et succulente, l’ensemble de la base des feuilles formes le pseudo-bulbe qui est le départ du système racinaire fibreux.

le piège

Le piège de la dionée est composé de 2 lobes qui forment une mâchoire, sur la face interne de cette mâchoire vous pouvez voir 6 poils sensibles qui servent à activer le piège. Les poils doivent être frôlés 2 fois pour activer le piège,le piège peut être activé 3 fois avant qu’il meure, c’est pour cela qu’il ne faut pas jouer à activer les pièges de vos dionaea, même si cela est amusant.

Le piège peut mesurer jusqu’à 5,7 cm chez dionaea « B52 « .

Les fleurs

Des fleurs apparaissent au printemps, elles sont petites et blanches, elles ne sont pas particulièrement belles,il est d’ailleurs conseillé de couper la hampe florale à son apparition, car la floraison épuise la plante et les plantes qui ne sont pas en parfaite santé peuvent en mourir.

fonctionnement du piège

Pour que le piège de la dionée soit activé il faut que la proie touche au minimum 2 des 6 poils sensible, comment le piège se ferme-t-il, il existe plusieurs hypothèses la première est que la fermeture est dû à une acidification de la paroi externe du piège,car sous l’effet de l’acidification, les cellules s’élargissent par une perte de rigidité des parois cellulaires. Le second mouvement, plus lent, serait dû à une croissance cellulaire, où peut être une modification de la pression de turgescence dans plusieurs partis de la feuille. Comme je l’ai déjà dit précédemment, la feuille ne peut s’activer que trois fois avant de mourir. Vous devez aussi vous demander comment la plante attire les insectes,en premier lieu la plante attire les attirent grâce à la couleur du piège effectivement l’intérieure du piège est rouge comme la viande,et en plus la plante attire ses proies grâces à du nectar .

particularité

la dionée se déplace de 0,5 à 1 cm par an , grâce à son pseudo-bulbe en forme d’éventail, de plus ce même pseudo-bulbe à une tendance à s’enfoncer dans le sol,dans la nature cela permet à la plante d’échapper à l’incendie. Mais dans le pot la plante peut avoir trop de substrat au-dessus du bulbe et mourir. Je vous conseille donc de remonter tous les ans vos bulbes en faisant levier avec une cuillère, de plus prévoyez des pots larges, car il ne faut pas que la plante rencontre un bord en se déplaçant.

origine

La dionée est originaire d’Amérique plus précisément de Caroline du Nord et du sud.

rythme saisonnier

printemps

C’est la meilleure période de pousse , la plante sort de son repos hivernal et c’est là qu’elle fait les plus grosses feuilles et les plus gros pièges. a cette période les feuilles sont érigées ( sauf pour certain cultivar qui restent prostré )

été

la plante continue sur sa lancée et pousse toujours , les feuilles sont un peu plus petites, mais en contrepartie la plante prend toutes ses couleurs.

automne

la dionaea va continuer à pousser, mais va commencer à ralentir sa pousse , puis enfin la rosette va créer des feuilles prostrées plus petites et enfin arrêter de pousser , elle et enfin prête à passer l’hiver , il ne faut pas oublier de mettre la dionaea au frais a cette période ( en dessous de 10 c° )

hiver

la période la plus morne pour les dionaea , elle reste sous forme hivernale et ne pousse presque pas , dans certain cas la plante peut même disparaitre entièrement sous terre , pendant tout l’hiver gardez vos dionaea au frais vous pourrez les mettre au chaud à partir de mars.

culture

lieu de culture

La dionée peut se cultiver dans une serre,dans un terrarium,sur le rebord d’une fenêtre, à condition d’être placé à hiverner dans une pièce dont la température ne dépasse pas 10 degrés. Et pourquoi pas dans une tourbière artificielle si votre climat le permet.

températures

En été la dionée demande des températures entre 20 et 30 degrés,pour l’hiver la plante à absolument besoin d’une température en dessous de 10 degrés, car sinon la plante est privée de sa période de repos,et sans sa période de repos la plante mourra a l’âge de 2 à 3 ans, alors que la dionée peut vivre jusqu’à 40 ans mêmes voir plus. En tourbière artificielle, la plante peut supporter des températures jusqu’à -12 degrés.

hygrométrie

L’hygromètre n’est pas un point décisif de la culture des dionaea, mais bien respecter il permet d’aider à la réussite, sinon la dionaea supporte des hygrométries de 50 à 80%.

lumière

Un point des plus important pour la culture de dionaea, en effet la plante a besoin de plein soleil, sinon la plante perd sa couleur s’étiole et devient plus fragile face aux maladies.

substrat

Le substrat de la dionée est le substrat utiliser pour les autres plantes carnivores, soit 1/3 de sable ou de vermiculite pour 2/3 de tourbe.

arrosages

L’été, faites tremper la base du pot dans 2 cm d’eau. l’hiver le substrat doit être juste humide.

avertissement

il ne faut pas jouer en permanence a activé les pièges de votre dionée , car dans ce cas votre plante carnivore mourra même si vous respectez tous les autres points.

les cultivars

Il existe qu’une seule espèce de dionée (dionaea muscipula ), mais il existe aussi de nombreux cultivars, en voici quelqu’un. Vous pouvez en trouver certains sous d’autres noms que les noms qu’il porte dans ma liste.

dionaea « akai ryu »

Cette dionaea est aussi sous le nom de « red dragons « , elle possède une magnifique coloration rouge grenat sur l’ensemble des feuilles. Elle a encore plus besoin de lumière que les autres dionaea sinon elle perd la couleur qui la caractérise.

dionaea « B52 »

Il s’agit de plante à croissance très vigoureuse dont les pièges sont très colorés, et surtout beaucoup plus gros que sur les autres dionaea,en effet les pièges peuvent mesurer jusqu’à 5,7cm.

dionaea « clayton’s red sunset »

Elle ressemble à  » red dragons « , à la différence que le pétiole est plus étroit et la couleur est légèrement différente

dionaea « cupped trap »

Les deux lobes des feuilles sont fortement fusionnés aux extrémités des pièges,formant ainsi une sorte de coupe.

dionaea « dentate traps »

Les longs cils que vous pouvez voir sur les espèces normales sont remplacés par de petites dents triangulaires.

dionaea « fine tooth x red »

Les cils de cette espèce sont particulièrement rouges et fins.

dionaea « fused tooth »

Les longs cils ont fusionné et forment de grossier amalgame.

dionaea « jaws »

Cette plante cumule les particularités de  » B52  » et  » dentale traps », autant dire quelles possèdent de grosses pinces avec des dents à la place des cils.

dionaea « justina davis »

La plante est couleur vert vif,elle se caractérise par l’absence totale de pigmentation rouge, même cultiver en plein soleil. Elle est souvent cultivée sous les noms  » all green  » ou  » Green traps » ou encore  » heterodoxa « .

dionaea « louchàpâtes »

Cette plante cumule les particularités de « cupped trap » et « fused tooth », autant dire les dents et les extrémités du piège ont fusionné.

dionaea « red piranha »

Cette plante cumule les avantages la couleur de « akai ryu » et les dents de « dentate traps ».

dionaea « sawtooth »

La plante est dotée des mêmes dents de « dentate traps », a la différence que ses dents sont elle-même divisées en de minuscules pointes.

dionaea « shark teeth »

Les dents sont sensiblement identiques à  » dentate « ,mais les pièges sont plus grands et les dents s’encastrent parfaitement à la fermeture du piège.

dionaea « wacky traps »

Le tissu du piège de cette espèce ne se développe jamais totalement, si bien que les lobes de ces feuilles ont une structure incomplète et irrégulière. Cette plante ne donne jamais de bons résultats et elle est très peu appréciée.

multiplications

La dionaea se multiplie soit par bouturage de feuilles soit par semis ou encore par divisions de touffes.


votre commentaire est le bienvenue ;-)

2 commentaires sur “dionée (dionaea muscipula ) fiche de culture

  • claudia

    bonjour , a quoi ressemble la « multipliation » ?
    jai 2 plantes carnivore dionaea et depuis hier je vois qu’il y a pleins de filaments partout dans un des pots qui poussent droit vers le dessus avec comme une mini mini graine sur chaques filaments…
    l’autre pot n’a rien du tout pourtant je les ai achetés en même temps et elles sont quasi côte à côte.
    merci pour vos réponses

    • carniguide Auteur de l’article

      Ce que vous décrivez ressemble plus a l’apparition d’un type de mini-champignon, rien a voir avec la multiplication de votre dionaea, mais ne vous en faite pas d’ici quelques temps votre dionaea commencera a se multiplier d’elle même en faisant des rejets.