arène granitique, 2 ans plus tard.


Il y a 2 ans je sortais l’article « l’arène granitique le nouveau substrat a plantes carnivores », depuis j’ai (ainsi que plusieurs autres collectionneurs) pu voir comment se comportait ce substrat et surtout comment se comportait les plantes que l’on avait plantées dedans.

Les différent test on été fait dans un substrat 100% arène granitique provenant de differend lieu de bretagne.

Ils sont dans de nombreux cas concluants, comme prévu le substrat se dégrade très lentement et aucun rempotage n’est nécessaire pour l’instant.

Les plantes qui aiment.

cephalotus

Grande réussite pour les cephalotus qui se plaisent vraiment dans ce substrat, ils poussent rejette et fleurissent sans problèmes, en Bretagne nous somment au moins 2 collectionneurs a ne plus utiliser que l’arène granitique pour cette plante.

droseras

Les droseras normaux poussent très bien dans ce substrat que ça soit en serre ou en extérieure les plantes sont de taille normale et on un très bon enracinement.

Les droseras pygmées apprécient vraiment ce substrat personnellement je les garde mieux l’hiver dans ce substrat que dans d’autres mélanges, seul bémol les espèces aux couleurs les moins vives se voient moins dans ce substrat que sur un mélange de tourbe plus foncé.

Les droseras tubéreux semblent ne pas apprécier les formes les plus compactes d’arène granitique, les morceaux les plus gros semblent gêner le bon développement des tubercules.

drosophyllum

Les drosophyllum adorent tout simplement l’arène granitique, ils poussent bien, fleurissent bien, et les graines germent très bien dans ce subtrat.

pinguicula

les tests sur les pinguicula sont concluant, les plantes poussent bien et on de belles colorations.

sarracenia

Les sarracenias poussent bien dans l’arène granitique, on remarque une différence en niveau des racines qui produisent beaucoup plus de radicelles secondaires, ce qui montre qu’il y a moins d’eau libre dans le substrat, selon certaines sources cet enracinement serait bien plus proche de l’enracinement normal in situ.

autre différence, il semblerait que la plante produise plus de phillodes.

Seul bémol, il semblerait qu’en fin de saison les plantes entre plus vite en fin de dormance, peut-être du a la couleur plus claire du substrat qui chaufferait moins les racines.

Utricularia

Les utricularia terrestre se développe et fleurissent parfaitement en arène granitique, des tests ont été fait avec des utricularias épiphytes et n’on vraiment pas été concluant les plantes on périclité assez vite.

les plantes qui n’aiment pas

dionaea

Les dionaea arrivent à pousser en arène granitique, cependant elles sont plus petites encore une fois le coté compact de ce substrat semble être gênant pour le pseudo-bulbe.

nepenthes

Des tests ont été fait sur les nepenthes et n’ont pas été concluant, pourtant in situ certaines espèces pousse sur un sol composé d’arène granitique.

Il faudrait refaire des tests sur des espèces aimant les sols plus minéraux.

mots-clés:

  • plante carnivore espèce
  • plante carnivore espèces représentatives

votre commentaire est le bienvenue ;-)